Article

«Playmobil, le film»: de film live à film d’animation

Dans de nombreux contes de fées, un récit-cadre relie le début et la fin de l’histoire. «Playmobil, le film» commence et se termine également par des scènes en prise de vues réelles de ce type. Mais comment cette idée a-t-elle germé?

«Pour le prologue, nous avions eu l’idée d’utiliser un vieux livre qui s’ouvre ou un narrateur mais cela ne nous semblait pas correspondre à l’histoire que nous souhaitions raconter», explique Lino DiSalvo, réalisateur de «Playmobil, le film». «En fin de compte, nous avons eu l’idée de commencer le film par une scène en prise de vues réelles et de le terminer également dans le monde réel. Marla, notre personnage principal, ne regarde plus le monde avec des yeux d’enfant. Il était donc logique de la présenter dans un monde d’adultes dépourvu de toute magie. Toutefois, elle découvre une entrée vers le monde magique, ce qui déclenche tout le reste de l’histoire.»