Interview

Jordan Peele: «J’adore les mythes de doppelgängers»

Pendant la production se son film oscarisé «Get Out», le réalisateur, scénariste et producteur Jordan Peele a déjà eu l’idée d’un scénario d’horreur encore plus effrayant: «Us».

«L’idée de ce film a découlé d’une peur profonde des doppelgängers», explique Jordan Peele, réalisateur de «Get Out». «À cet égard, j’adore les mythes de doppelgängers et les films qui les traitent. Je voulais apporter ma pierre à l’édifice. Je suis fasciné par l’idée selon laquelle nous sommes notre pire ennemi. Nous le savons tous mais refoulons cette idée. Au lieu de cela, nous rendons des tiers responsables de nos malheurs, les “autres”. Mais, dans ce film, les monstres ont nos visages.» Les doubles mystérieux sont presque aussi anciens que la tradition orale elle-même. Ils apparaissent dans de nombreux contes populaires et mythes, et même en Égypte antique. Mais quand des doppelgängers apparaissent dans une histoire, c’est très rarement bon signe: «Les doppelgängers ont toujours été une source de peur», explique Jordan Peele. «Je pense que c’est lié à la conscience de notre mortalité. Nous ne pouvons pas coexister, l’un de nous doit donc disparaître. Les doppelgängers sont toujours des annonciateurs maléfiques de notre propre mort. Et c’est précisément de cette peur originelle que s’inspire l’histoire de “Us”.»