Article

Bryan Cranston: «Je devais atteindre une sorte d’état zen»

Bien que Bryan Cranston, star de «Breaking Bad», ait interprété de nombreux personnages différents, les exigences physiques liées au rôle d’une personne paraplégique a représenté un nouveau défi.

Pour jouer une personne complètement paralysée, Bryan Cranston, star de «The Upside», a surtout dû faire un travail mental: «J’ai d’abord pensé que je devais me focaliser totalement sur le fait de rester absolument immobile», explique-t-il. «J’ai commencé à m’entraîner à garder mon corps rigide et immobile, mais l’on ne peut pas tenir cette position très longtemps et l’on est beaucoup trop tendu. Il fallait donc faire exactement le contraire: je devais atteindre une sorte d’état zen, afin de continuer à respirer et de me laisser aller lentement. Je devais laisser tout mon corps s’effondrer dans le fauteuil roulant, jusqu’à ce que je ne puisse plus bouger que le cou. Et ça a fonctionné.» Bryan Cranston a également passé beaucoup de temps avec des personnes paraplégiques. Il n’a pas seulement découvert comment elles vivaient au quotidien, mais aussi comment leur paralysie a changé leur vie, leurs relations, leurs émotions et leur perception de soi. Pour garantir une authenticité maximale, Bryan Cranston et Kevin Hart, qui lui donne la réplique dans le film, ont collaboré étroitement avec plusieurs conseillers du Kessler Institute for Rehabilitation de New Jersey et du Magee Rehabilitation Hospital de Philadelphia. Leurs conseillers, des personnes paraplégiques et des auxiliaires de vie, étaient présents tous les jours sur le plateau, afin de veiller à ce que les personnages et les situations soient crédibles.