Article

«Bailey 1&2»: tout vient d’une pause-café

L’auteur W. Bruce Cameron a eu l’idée d’écrire son roman «A Dog‘s Purpose» alors que sa compagne de l’époque, Cathryn Michon, qui est ensuite devenue sa femme, avait du mal à supporter la mort de son chien adoré.

Le couple longeait la côte californienne en voiture: «Je compatissais avec Cathryn», raconte W. Bruce Cameron. «Soudain, cette histoire a jailli dans mon esprit, comme si je l’avais téléchargée sur Internet. J’ai vu ce chien, qui ne meurt jamais vraiment mais renaît à chaque fois et comprend avec le temps qu’il doit accomplir une mission.» Pendant son voyage à destination de San Francisco, le couple s’est arrêté pour prendre un café: «Quand je suis retourné à la voiture, Bruce m’a dit: “Je dois te raconter une histoire”», se souvient Cathryn Michon. «Et il l’a fait pendant 90 minutes. À la fin, j’étais complètement bouleversée, mais j’ai tout de même réussi à dire en pleurs: “Cette histoire aidera beaucoup de gens. Tu dois absolument l’écrire.”»